Accueil

Carte du site

Nous joindre

Adhérer à RAC

Chercher

English


  Connecter au section des membres  
Inscrire No. de mem.: Mot-de-passe: Mot-de-passe oublié?

RAC

19 octobre 2013

Test est une échelle de l'Amérique du Nord exercice de communication d'urgence, administré par l'ARRL et le RAC coordonnateurs des services d'urgence et les gestionnaires Net. à la fois la Radio Amateur Services d'urgence (ARES) et le trafic National System (NTS) sont impliqués. Le week-end communicateurs donne l'occasion de mettre l'accent sur l'urgence de capacité de communication au sein de votre communauté, tout en interagissant avec NTS filets.

L'administration du "SET" canadien est confiée à RAC. Parmi les autres objectifs, il y a le renforcement des relations entre ARES et les agences municipales de secours. Il est très important que l'exercice se tienne au niveau du coordinateur des urgences (EC) local.

La date limite pour la rentrée de tous les rapports est le 31 janvier 2014.

ici. AUCUN AUTRE FORMULAIRE OU PRÉSENTATION N'EST ACCEPTABLE POUR LE RAPPORT DES ACTIVITÉS DU «SET».

Après avoir choisi la fin de semaine pour la tenue du SET, les coordonnateurs en urgence (EC) participants, les gestionnaires du réseau ou autres doivent faire parvenir leurs formulaires complétés à:

Siège social de RAC
Attention Champ chef Agent de Services
720 Belfast Road, Suite 217
Ottawa, ON  K1G 0Z5

Veuillez envoyer une copie à votre gérant de section (Section Manager - SM) et à votre coordonnateur de section en urgence (Section Emergency Coordinator - SEC) ou gérant de section en trafic radio (Section Traffic Manager - STM) selon ce qui est souhaitable. Soyez assuré de garder une copie pour vos propres dossiers.

Les raisons du "SET" (Simulated Emergency Test)

  1. Découvrir les forces et les faiblesses d’ARES, du NTS et des autres groupes chargés des communications d'urgence.
  2. En se servant des médias, démontrer aux organisations impliquées (eg. la Croix Rouge), et au public la valeur du radioamateurisme particulièrement en cas de besoins urgents.
  3. Aider les radioamateurs à acquérir de l’expérience en communication en utilisant les procédures régulières et une variété de méthodes propres aux conditions de l’urgence simulée.

Le format

La présentation des résultats met en valeur les objectifs de l'exercice et encourage l'utilisation du mode numérique pour gérer les forts volumes de trafic radio et pour effectuer les reportages sur l'état de la situation hors de la zone soumise à l'urgence simulée. Les participants auront, avec le SET, une occasion de renforcer l'usage des liens VHF-UHF au niveau local et de s'assurer du bon fonctionnement concerté de l'ARES et du NTS. Le SET fournira à tous les paliers du NTS l'occasion de gérer le trafic radio généré par l'exercice.

Les messages liés à l'exercice utiliseront le mot "TEST" tout au début. Ainsi on dira «TEST PRIORITÉ» au téléphone et «TEST P» en CW. Les textes écrits débuteront par les mots «TEST MESSAGE».

Préparer le «SET»

Les coordonnateurs en «urgence»

  1. Établir les plans du SET dans votre région en ayant recours à tous les radioamateurs sous votre "juridiction". Faire un effort spécial pour intégrer les nouveaux amateurs agréés.
  2. Organiser une réunion de tous les membres de l'ARES actuels ou intéressés à le devenir afin de tracer le contour (sans les détails) des activités et de donner des instructions générales.  Ne pas révéler le temps exact ou la nature du test à ce moment-ci. Ceci doit être une surprise ! Profiter de l'occasion pour enregistrer les nouveaux membres de l'ARES et, pour les autres, mettre les informations à niveau. Tenir la réunion sur les ondes s'il est impossible de le faire en personne.
  3. Communiquer avec les organismes de service et expliquer les intentions et les raisons de la tenue du SET. Proposer d'envoyer des messages aux autres départements de leur organisation et inviter leurs responsables en titre à vos réunions et sur les sites opérationnels du SET.
  4. Communiquer avec les responsables en titre des communautés de la région proche non pourvues d'amateurs actifs, et leur offrir de se faire représenter dans les réseaux d'amateurs.
  5. Faire le nécessaire pour publiciser l'événement dans les journaux et à la radio/TV en préparant les messages publicitaires et/ou en invitant la presse à observer les activités du SET de votre groupe.
  6. Établir la liaison avec une ou plusieurs sections locales du NTS (si vous n’en avez déjà) de manière à assurer la divulgation des messages hors de l'aire des activités locales.
  7. Établir vos plans d'action autour d'un désastre simulé. Les plans possibles incluent: une inondation, un grand feu, une tempête de verglas, une personne disparue, un accident grave (automobile, autobus, avion), la rupture d'un conduit gazier, un ouragan, etc…  Élaborer un scénario… réaliste!

Durant le «SET»

  1. Faire l'annonce de la situation d'urgence. Mettre le réseau d'urgence en marche. Répartir les «mobiles» de manière à desservir les organismes participants.
  2. Confier à des stations désignées le soin d'émettre les messages originaux au nom des organismes participants. Des messages peuvent simuler des demandes de biens et d'équipements. Les messages simulés doivent être signés par les responsables autorisés tout comme s’il s'agissait de messages réels.
  3. Mettre l'accent sur les communications tactiques avec les organismes participants.
  4. Tel que justifié par l'importance du trafic radio appréhendé, avoir des stations de liaison prêtes à transmettre les messages du réseau local au réseau de la section. S'assurer d'avoir un représentant partout dans la section pour recevoir et transmettre les messages destinés au réseau local.
  5. Réserver au moins une session (ou une bonne partie de la session) du réseau local pour des opérations en «mode urgence» seulement. Ou, si un répéteur est alimenté par un bloc d'alimentation d'urgence, permettre seulement aux stations placées dans la même situation de se servir du répéteur durant une certaine période de temps.

Après le «SET»

Une importante activité post-SET à tenir, est celle d'une session de discussion portant sur les résultats du SET. Tous les membres d'ARES devraient être invités à la réunion pour passer en revue les points forts et les points faibles de l'exercice. L'emphase doit être mise sur les moyens d'améliorer les procédures, les techniques et la coordination entre les groupes impliqués. Rapportez les efforts de votre groupe à RAC et TCA en y incluant des photos, des courts messages et autres articles d'intérêt.

Le Système National de Trafic radio (NTS)

La fonction principale du NTS dans une situation d'urgence, est d'assurer le lien entre toutes les activités locales et de procurer un moyen de relayer systématiquement tout le trafic radio vers une adresse à l'extérieur de l'espace locale, de la section ou de la région.

Les consignes du NTS doivent être respectées. Une exception est valable quand la gestion du trafic, qui doit répondre à une communication aussi rapide et efficace que possible, requiert le surpassement des différents niveaux opérationnels du réseau pour assurer l'envoi du message.

L'interface entre le NTS et ARES repose sur le lien fonctionnel entre les réseaux locaux et les autres réseaux du NTS, particulièrement au niveau de la section. La responsabilité représentative du réseau local dans le réseau de la section est du ressort du gérant du réseau local qui peut ne pas être le EC. Quoique d’habitude ce soit un représentant d'ARES qui assume la fonction de représentant dans le réseau de la section, il n'est pas contre indiqué que se soit un membre du personnel du NTS qui veille à la liaison avec le réseau local.

Au moins une session (ou une bonne partie de la session) de l'exercice devrait être effectuée au moyen d'un système d'alimentation d'urgence. Il faut planifier une ou deux sessions surprises, en ayant soin d'aviser le NCS juste avant. Si le NCS est incapable de fonctionner avec un système d'alimentation d'urgence, alors quelqu'un d'autre doit assumer le contrôle. Seulement les stations en «fonctionnement d'urgence» seront autorisées à se rapporter à ce moment-là.

Résumé

Une des premières étapes à franchir pour assurer le succès du SET est d'impliquer le plus grand nombre possible d'amateurs, particulièrement les nouveaux. C'est lors d'une véritable urgence, que nous découvrons les nombreux et divers intérêts des amateurs, lesquels s'articulent dans le feu de l'action. Il faut laisser ces amateurs s'impliquer dans le SET; ce qui aura pour effet de leur apprendre davantage sur la façon de gérer les communications d'urgence. Faîtes la promotion du SET sur les réseaux. Impliquez les nouveaux amateurs enthousiastes. Plusieurs, sans expérience des services publics, offriront leur aide. Il vous appartient de leur expliquer en quoi consiste l'exercice et de leur confier un rôle utile.  Ils pourraient à ce point aimer l'expérience qu'ils pourraient choisir de devenir des «acteurs» permanents de votre groupe ARES ou NTS.