RBR-4 Bulletin Header

New RAC bulletin logo November 2019RBR-4 Update: July 2022

For immediate release:

Dave Goodwin, VE3KG
Regulatory Affairs Officer

On July 28, 2022, Innovation Science and Economic Development Canada (ISED) released an update to a very important document for Canadian Radio Amateurs: “RBR-4 – Standards for the Operation of Radio Stations in the Amateur Radio Service”.

The document specifies what frequencies we may operate on and with what bandwidths.

There are two major new additions to our spectrum:

  • 472 to 479 kHz, also known as 630 metres: on this new band, we are allowed to run a maximum of five watts EIRP, using emissions with a maximum bandwidth of 1 kHz.
  • 5351.5 to 5366.5 kHz in the 60 metre band: this is a new worldwide allocation. Canadian Amateurs are allowed to run a maximum of 100 watts ERP, using emissions with a maximum bandwidth of 2.8 kHz.

The new 60 metre band is in addition to our existing fixed-frequency allocations at 5332, 5348, 5373 and 5405 kHz. The new 15 kHz-wide allocation overlaps our existing authority to use 5358.5 kHz. Canadian Amateurs are unique in having authority to use 100 watts ERP on the four spot frequencies and on the new 15 kHz worldwide segment. Amateurs in most countries are limited to 25 watts or less and may operate only in the new 15 kHz-wide segment.

Please note that Amateur Radio is a Secondary radio service on these bands. Amateurs may not cause harmful interference to Primary users and we may not claim protection from interference by Primary users.

There are other small changes in RBR-4 that bring Canadian Amateur Radio regulations in line with changes agreed at several previous World Radio Conferences (WRCs) of the International Telecommunications Union (ITU).

Radio Amateurs of Canada would like to thank former Regulatory Officer Richard Ferch, VE3KI, for his dedicated work over several years to bring these changes forward.

You can find the English version here:

https://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/eng/sf10650.html

You can find the French version (IPR-4) here:

https://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/fra/sf10650.html

If you have any questions, please contact RAC Regulatory Affairs Officer Dave Goodwin, VE3KG, at

Dave Goodwin, VE3KG
Regulatory Affairs Officer
Radio Amateurs of Canada

RAC Canada Conference 2022 logo

Mise à jour sur IPR-4 : juillet 2022

Pour diffusion immédiate :

Dave Goodwin, VE3KG
Agent chargé des Affaires réglementaires

Le 28 juillet 2022, Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) a diffusé la version actualisée d’un document très important pour les radio amateurs du Canada, à savoir IPR-4 – Normes relatives à l’exploitation des stations radio du service de radioamateur.

Ce document indique les fréquences sur lesquelles nous pouvons émettre, ainsi que les largeurs de bande autorisées.

Il y a deux nouvelles additions importantes qui concernent notre spectre :

  • De 472 à 479 kHz, segment également connu sous le nom de bande des 630 mètres : sur cette nouvelle bande, nous sommes autorisés à émettre à une puissance maximum de cinq watts EIRP (puissance isotrope rayonnée équivalente, ou PIRE) dans le cadre d’émissions effectuées avec une largeur de bande maximum de 1 kHz.
  • De 5351,5 à 5366,5 kHz dans la bande des 60 mètres : il s’agit ici d’une nouvelle attribution valable à l’échelle mondiale. Les amateurs canadiens sont autorisés à transmettre avec un maximum de 100 watts EIRP (puissance isotrope rayonnée équivalente, ou PIRE) dans le cadre d’émissions effectuées avec une largeur de bande de 2,8 kHz.

La nouvelle bande de 60 mètres s’ajoute aux attributions de fréquences fixes dont nous disposons déjà à 5332, 5348, 5373 et 5405 kHz. La nouvelle attribution, portant sur une largeur de 15 kHz, vient se superposer à la plage de fréquences que nous sommes déjà autorisés à utiliser et qui s’étend jusqu’à 5358,5 kHz. La situation des amateurs canadiens est particulière en ce sens qu’ils sont autorisés à émettre à une puissance de 100 watts ERP sur les quatre fréquences spécifiques en cause et sur le nouveau segment de 15 kHz attribué à l’échelle mondiale. Dans la plupart des pays, les amateurs doivent limiter la puissance de leurs émissions à 25 watts ou moins, et ils ne peuvent émettre que dans le nouveau segment d’une largeur de 15 kHz.

Veuillez noter que la radio amateur est un service de radio secondaire sur ces bandes. Les amateurs doivent s’abstenir de causer un brouillage préjudiciable aux utilisateurs principaux, et nous ne sommes pas habilités à demander à être protégés contre le brouillage provoqué par des utilisateurs principaux.

D’autres modifications mineures apportées au document RBR-4 mettent les règlements applicables à la radio amateur au Canada en concordance avec les modifications adoptées à plusieurs Conférences mondiales des radiocommunications (CMR) organisées par l’Union internationale des télécommunications (UIT) par le passé.

Radio Amateurs du Canada souhaite remercier son ancien agent chargé des Affaires réglementaires, Richard Ferch, VE3KI, des efforts inlassables qu’il a déployés au cours des dernières années en faveur de l’adoption de ces modifications.

La version française (IPR-4) est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/fra/sf10650.html

tandis que la version anglaise est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/eng/sf10650.html

Si vous avez des questions à poser, veuillez vous mettre en rapport avec l’agent de RAC chargé des Affaires réglementaires, Dave Goodwin, VE3KG, à l’adresse